Dlareg Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, février 18 2012

Prise en charge du codec MP4a dans VLC sous Mageia

Certaines chaînes de la Freebox ou encore certaines vidéos encodées demande un codec MP4a.

La version de VLC fournit par défaut dans Mageia ne supporte pas ce codec.

$ rpm -qa | grep vlc
vlc-1.1.12-3.1.mga1

Sous Mageia il faut installer la version Tainted de VLC pour avoir la prise en charge de ce codec.

Les dépôts Tainted sont configurés lors de l'installation mais ne sont pas activés par défaut. Il faut ouvrir le Centre de contrôle, puis dans gestion des logiciels -> Configurer les sources et cocher "Tainted Release" et "Tainted Updates".

En ligne de commande :

# urpmi.update -a

# urpmi vlc

# rpm -qa | grep vlc
vlc-1.1.12-3.1.mga1.tainted

Visiblement VLC seul ne suffit pas il faut aussi mettre à jour les paquets suivant et leurs dépendances :

# urpmi vlc-plugin-common vlc-plugin-theora vlc-plugin-pulse

Plus d'informations sur les différents dépôts de Mageia :
http://www.perpinux.org/?p=224

mardi, juillet 26 2011

Arduino sous Mageia

Pour travailler avec l'Arduino Uno il vous faut l'IDE Arduino, sur Mageia il faut ajouter un dépôt non officiel :

$ urpmi.addmedia --wget --distrib ftp://ftp.blogdrake.net/mageia/mageia1/i586
ajout du média « BDK-Free-i586 »
ajout du média « BDK-Free-noarch »
ajout du média « BDK-NonFree-i586 »
ajout du média « BDK-Src » (ignoré par défaut)
    ftp://ftp.blogdrake.net/mageia/mageia1/free/i586/media_info/synthesis.hdlist.cz
    ftp://ftp.blogdrake.net/mageia/mageia1/free/noarch/media_info/synthesis.hdlist.cz                                                     
    ftp://ftp.blogdrake.net/mageia/mageia1/non-free/i586/media_info/synthesis.hdlist.cz

Ensuite on installe arduino, attention 217Mo seront utilisés :

$ urpmi arduino
Pour satisfaire les dépendances, les paquetages suivants vont être installés :
   Paquetage                      Version      Révision      Arch   
(média « Core Release »)
  uucp                           1.07         10.mga1       i586    
(média « BDK-Free-i586 »)
  arduino                        0022         1bdk2010.1    i586    
  avr-binutils                   2.20.1       1bdk2010.1    i586    
  avr-gcc                        4.4.3        4bdk2010.1    i586    
  avr-gcc-c++                    4.4.3        4bdk2010.1    i586    
  avr-gdb                        7.1          1bdk2010.1    i586    
  avrdude                        5.10         1bdk.mga1     i586    
  rxtx-nolock                    2.2          0.1.pre2bdk2> i586    
(média « BDK-Free-noarch »)
  avr-libc                       1.7.0        9bdk2010.1    noarch  
un espace additionnel de 217Mo sera utilisé.
37Mo de paquets seront récupérés.
Procéder à l'installation des 9 paquetages ? (O/n)

Répondre "o"

Pour lancer l'application tapez "arduino" en ligne de commande ou retrouvez le lanceur dans le Menu -> Développement -> Environnements de développement -> Arduino IDE.

La version packagée est la 0022 qui est la dernière en date ;-)

jeudi, juin 2 2011

Migration de Mandriva à Mageia

Comme vous le savez certainement la première version stable de Mageia est sortie !!

J'ai procédé à la migration de mon portable de Mandriva à Mageia.
Ça s'est déroulé sans gros problème.
Il faut prévoir du temps, pour ma part le remplacement de près de 3000 paquets a pris 4-5 heures sur une machine relativement récente avec 3 Go de Ram. J'ai plusieurs environnements graphiques : KDE, Gnome, XFCE, ... et beaucoup de logiciels installés suite à des tests.

Pour effectuer cette migration j'ai pris soin d'imprimer la page suivante :
http://mageia.org/wiki/doku.php?id=qa_upgrade#via_a_mageia_mirror

Voici la procédure :

/!\ Attention il faut respecter quelques principes de base pour ne pas avoir de misère :

  • partir d'une Mandriva Linux 2010.1 ou 2010.2 à jour
  • la migration doit être effectuée à partir d'un tty et non à partir de X
  • branchez le portable sur le secteur pour ne pas interrompre le processus de migration par manque de batterie.

Choisissez à l'adresse http://mirrors.mageia.org/ un miroir proche de chez vous et notez l'adresse précise, par exemple :
ftp://ftp.linuxcabal.org/pub/mirrors/Mageia/

Ouvrez un terminal avec la combinaison de touche CTRL + ALT + F1 et loguer vous en root.
Ensuite vous devez arrêter la couche X :

# service dm stop

Supprimez la liste des dépôts Mandriva :

# urpmi.removemedia -a

Ajoutez les dépôts Mageia :

# urpmi.addmedia --distrib $PROTOCOL://path/to/Mageia/$ARCH

Par exemple si vous avez choisi le miroir ftp://ftp.linuxcabal.org/pub/mirrors/Mageia/

# urpmi.addmedia --distrib ftp://ftp.linuxcabal.org/pub/mirrors/Mageia/distrib/1/i586

Enfin procédez au remplacement de chacun des paquets :

# urpmi --debug --bug /root/log --replacefiles --auto-update --auto

Pour ma part le remplacement c'est interrompu à plusieurs reprises.
Le paquet fontforge ne voulait pas s'installer, je l'ai donc supprimé :

# urpme fontforge

Et j'ai relancé le remplacement des paquets en changeant le répertoire de log :

# urpmi --debug --bug /root/log2 --replacefiles --auto-update --auto

Le remplacement a denouveau bloqué avec les paquets texlive et texlive-texmf, j'ai donc voulu les supprimer aussi mais le système ne connaissait pas ces paquets. Du coup je les ai blacklisté, le temps de l'installation, dans le fichier /etc/urpmi/skip.list, il manquait une dépendance au paquet vim, j'ai donc installé l'éditeur nano :

### installation de nano
# urpmi nano

### édition du fichier
# nano /etc/urpmi/skip.list

### contenu à ajouter au fichier
/^texlive/
/^texlive-texmf/

Et j'ai relancé le remplacement des paquets en changeant le répertoire de log :

# urpmi --debug --bug /root/log3 --replacefiles --auto-update --auto

Au final tous les paquets ont été remplacé et la mise à jour s'est terminée correctement.

Avant le redémarrage on peut vérifier quelques petites choses :
Le numéro de version :

# cat /etc/mageia-release

L'id du produit :

# cat /etc/product.id

Vous pouvez redémarrer.

Le reste des commandes décrites dans le tutos d'origine concerne plus les personnes qui voudrait contribuer en rapportant des dysfonctionnements.

Je n'ai, pour le moment, pas osé supprimer les paquets orphelins car je voudrais vérifier que j'ai tous les outils dont j'ai besoin sont installés.
Pour les supprimer :

# urpme -auto-orphans

Bonne utilisation de votre Mageia \o/

Mise à jour
L'article n'existait pas lors de ma migration, la méthode décrite est plus simple :
http://mageia.org/fr/1/migrate/

vendredi, avril 1 2011

Création de l'association Mageia Dijon

Mageia est une nouvelle distribution GNU/Linux.
Elle est basée sur un fork de la célèbre distribution Mandriva GNU/Linux.
Après plusieurs réunions d'utilisateurs de Mageia à Dijon, nous prenons l'initiative de monter une association.
Nous sommes en train d'en rédiger les statuts, c'est l'affaire de quelques jours.

Si vous voulez rejoindre l'aventure, n'hésitez pas. Nous avons besoin de tout le monde.

Un peu comme l'association COAGUL, nous ferons des ateliers.
Mais attention !!! Nous on fera des choses simples, Mageia est avant tout une distribution GNU / Linux facile d'accès.
Nous ne voudrions pas perdre les utilisateurs avec d'autres produits qui rendrait l'accès aux logiciels libres trop compliqué.
Nous ne ferons que du Mageia avec tous les logiciels Mageia : LibreOffice, Firefox, Thunderbird, Ubuntu, Linux ...

Rejoignez-nous !!!

http://www.mageia-dijon.org

mardi, mars 15 2011

Signaler un bug de Mageia

L'alpha 2 de Mageia est sortie aujourd'hui.
Mettez à jour votre distribution afin d'avoir les derniers correctifs.

Pour saisir un bug il faut savoir lire et écrire en anglais.
Vous trouverez le bugtracker à l'adresse :
https://bugs.mageia.org/

Si vous avez fait des tests et que vous souhaitez signaler des dysfonctionnements il faut en premier lieu vous créer un compte en cliquant sur le gros logo bleu "Open a New Account" :
http://identity.mageia.org/registers

Pour se faire, vous avez besoin d'une adresse courriel à laquelle une vérification vous sera envoyée.
Lorsque vous avez le message (quelques minutes après) vous pouvez vous choisir un mot de passe.
Ça y est vous êtes dans l'annuaire des utilisateurs (LDAP).
Vous pouvez maintenant retourner sur https://bugs.mageia.org/
Cliquez sur "login" qui pointe sur l'adresse https://bugs.mageia.org/?GoAheadAndLogIn=1

Avant de saisir un bug vous devez toujours vérifier s'il n'est pas déjà signalé.
"Browse" et "Search" vont vous aider.
Si vous trouvez le signalement vous pouvez éventuellement compléter la compléter si vous avez plus d'information.
Si vous ne trouvez pas le signalement qui correspond à votre bug, cliquez sur "New"
Complétez au mieux les informations qui vous sont demandées et le contexte d'apparition du bug.
Bonne chasse.

lundi, mars 7 2011

Faire les mises à jour de Mageia version Alpha

Pour ma part j'ai choisi de tester la version Alpha de Mageia dans une VirtualBox.

Après téléchargement de l'image de la version alpha,
l'installation se déroule bien, même si je n'ai pas pu configurer le réseau par l'interface.
Premier démarrage la machine virtuelle s'arrête inopinément avec l'état "Avorté.
Après un démarrage en mode failsafe et un passage en init 3, j'arrive à avoir un tty pour configurer le réseau.

Pour effectuer la mise à jour de la version il faut suivre les étapes suivantes (trouvées à l'adresse : http://mageia.org/wiki/doku.php?id=qa_upgrade )

Choisir un miroir de la distribution à cette adresse : http://mirrors.mageia.org/ et se souvenir de l'adresse.
Pour ma part j'ai choisi un miroir allemand en FTP à 2Go : ftp://ftp.mandrivauser.de/mirrors/Mageia/distrib/cauldron

Dans un terminal logué en root il faut stopper le gestionnaire de connexion :

# service dm stop

Conserver une trace de votre matériel (remplacer $USER par votre utilisateur courant) :

# lspcidrake -v > /home/$USER/lspcidrake.before

Supprimer les dépôts actifs :

# urpmi.removedia -a

Ajouter les nouveaux dépôts :

# urpmi.addmedia -–distrib ftp://ftp.mandrivauser.de/mirrors/Mageia/distrib/cauldron/i586

Conserver une trace lors de la mise à jour :

# urpmi -–debug -–bug /root/log -–replacefiles -–auto-update -–auto

Après mise à jour l'interface graphique fonctionne \o/

lundi, septembre 20 2010

Mageia une nouvelle distribution GNU/Linux faite à partir de Mandriva.

Plusieurs anciens développeurs de Mandriva GNU/Linux victimes d'un licenciement économique de la part de la filiale Edge-IT, et accompagnés de plusieurs contributeurs connus de Cooker (la version de développement de Mandriva GNU/Linux), ont décidé de créer un fork (une nouvelle branche de développement) nommé... Mageia !

C'est une belle démonstration du pouvoir et de la force du logiciel libre.
Pouvoir récupérer son travail et le poursuivre malgré les embûches d'un mauvais modèle économique.
Cela parait une bonne nouvelle aux premiers abords mais gardons à l'esprit que cela divise les forces de travail sur plusieurs projets au lieu de les concentrer sur des projets déjà existants et qui ont du mal à être pérenne.

http://mageia.org/fr/
http://linuxfr.org/2010/09/18/27393.html

N'hésitez pas à réagir et à donner vos impressions.
Pour ma part je n'ai pas encore pris de décision, la sagesse appelant la patience.