Dlareg Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Oxialive, des télévisions dans les rues de Dijon

La Tournée des Déééglingués a commencé ce samedi sur Dijon !

La Communauté d'agglomération dijonnaise s'est engagée dans un programme de prévention des déchets. Un des axes de ce programme est de prolonger la durée de vie des produits et ainsi de promouvoir la réparation, le réemploi, la location et l'usage collectif, notamment pour les appareils électriques et électroniques. Les animations ont lieu du samedi 1er juin au 8 juin 2013. Un vaste programme qu'il faudrait peut être mettre en adéquation avec les actes ! Il est inutile de prolonger la durée de vie d'objets qui, avec un peu de bon sens, ne devraient même pas exister. C'est le cas des écrans de communication publicité lumineux télévisuelle qui s'installe à Dijon et qui s'invite à utiliser notre temps de cerveau disponible lors de l'attente à un feu rouge.

Les Amis de la Terre

Les Amis de la Terre Côte d'Or (http://www.amisdelaterre.org) ont profité de cet événement autour des Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques pour se réunir, samedi après-midi dernier, devant l'immense télévision de la place Saint Éxupery.

IMG_3993.JPG

Le but était d'interpeller les journalistes et les automobilistes sur l'inutilité et la dangerosité des panneaux à LED. Bon nombre d'automobilistes ont signalé leur soutien à l'animation avec quelques coups de klaxon. Les journalistes sont également venus, à lire sur le site du Miroir : http://www.miroir-mag.fr/hypnotiques-ecrans/

Connaissez-vous l'article R418-4 du code de la route ?

Sont interdites la publicité et les enseignes, enseignes publicitaires et préenseignes qui sont de nature, soit à réduire la visibilité ou l'efficacité des signaux réglementaires, soit à éblouir les usagers des voies publiques, soit à solliciter leur attention dans des conditions dangereuses pour la sécurité routière. Les conditions et normes que doivent respecter les dispositifs lumineux ou rétroréfléchissants visibles des voies publiques sont fixées par un arrêté conjoint du ministre chargé de l'équipement et du ministre de l'intérieur.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006074228&idArticle=LEGIARTI000006842306&dateTexte=20091207

La prolifération des publicités permanentes ou temporaires, destinées aux automobilistes, augmente le risque de sinistre. Sachez qu'en cas d'accident, à cause de la vision d'une publicité, il se peut que la responsabilité de la mairie soit engagée. Parlez-en à votre assureur en cas de sinistre...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.dlareg.org/trackback/476

Fil des commentaires de ce billet