Dlareg Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le vice-président de Google, a glissé dans son discours une pique fort acérée contre le gouvernement de Nicolas Sarkozy

Les oreilles de la France ont sifflé, jeudi soir, lors de la remise par Reporters sans frontières du prix du Net-Citoyen. David Drummond, vice-président de Google, a glissé dans son discours une pique fort acérée contre le gouvernement de Nicolas Sarkozy. Après avoir rappelé la situation catastrophique des libertés fondamentales dans certains régimes totalitaires, le haut responsable du géant de l'Internet a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/2010-03-12/internet-google-s-inquiete-du-filtrage-du-web-en-france/1387/0/433094

"Nous espérons qu'à mesure que les citoyens manifestent leur désaccord contre le filtrage obligatoire et les autres menaces pesant sur la libre expression, leurs représentants élus démocratiquement réagiront", a conclu David Drummond.

Il vise juste, nous sommes en démocratie mais nous ne sommes pas entendus.
Nos représentants sont au service de l'argent et des lobbies.
C'est un grave problème.

Cette évolution qui consiste à responsabiliser les intermédiaires techniques sur Internet, inquiète énormément les entreprises comme les associations de défense des libertés. Ces dernières rappellent notamment que La Poste n'est pas responsable lorsqu'une marchandise illégale est acheminée par ses services, pas plus que France Télécom n'est responsable si un crime est planifié par téléphone. Obliger (ou inciter fortement...) une entreprise à filtrer Internet reviendrait alors à exiger de La Poste qu'elle ouvre toutes les lettres et colis suspects, ou de France Télécom qu'elle intercepte toutes les conversations téléphoniques, en lieu et place des autorités de police qui en sont aujourd'hui chargées.

Doit-on s'attendre à ce que La Poste se mette à ouvrir systématiquement notre courrier ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.dlareg.org/trackback/65

Fil des commentaires de ce billet