Dlareg Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, novembre 4 2013

Votez pour les Prix Pinocchio !

Les prix Pinocchio du développement durable, organisés par les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires, ont pour but d'illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu'elles utilisent abondamment.

Choisissez vos Pinocchios parmi trois catégories !

Afin de dénoncer publiquement ce décalage entre les "beaux discours" d'un côté, et la réalité des actes des entreprises de l'autre, les Amis de la Terre décerneront trois prix Pinocchio , en référence naturellement à la fameuse marionnette en bois et à sa très personnelle conception de la vérité :

  • cat 1- Catégorie « Plus vert que vert » : prix décerné à l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles. Les entreprises aiment surfer sur la vague du développement durable pour légitimer leurs activités. Mais la réalité est souvent bien moins verte !
  • cat 2- Catégorie « Une pour tous, tout pour moi ! » : prix décerné à l’entreprise ayant mené la politique la plus agressive en terme d’appropriation, de surexploitation ou de destruction des ressources naturelles. 1 planète/7 milliards d’êtres humains, l’équation paraît simple. Pourtant certaines entreprises s’approprient une part excessive du gâteau, et dévorent celle des autres. Leur but ? Gaver une minorité au détriment du plus grand nombre.
  • cat 3- Catégorie « Mains sales, poches pleines » : prix décerné à l’entreprise ayant mené la politique la plus opaque au niveau financier (corruption, évasion fiscale, etc.), en termes de lobbying, ou dans sa chaîne d'approvisionnement. Certaines entreprises déploient des trésors d’imagination pour affaiblir ou contourner les normes environnementales et sociales existantes. Leur objectif ? Toujours plus de profit bien sûr, au détriment de l’environnement et des droits humains.

Ces prix seront décernés par les internautes, sur la base de trois nominés par catégorie. Ils feront l'objet d'une cérémonie de remise publique le mardi 19 novembre 2013 à partir de 19h, à La Java, 105 rue du Faubourg du Temple, 75010 Paris

Votez pour les Prix Pinocchio : http://www.prix-pinocchio.org/nomines.php

mercredi, juin 5 2013

Bourse aux vélos de printemps 2013

La rustine organise sa troisième bourse aux vélos les samedi 08 et dimanche 09 juin 2013 !

Venez acheter votre vélo d'occasion le samedi 08 et le dimanche 09 de 10h à 17h.

Venez vendre votre ou vos vélos !

Si vous souhaitez vendre un ou plusieurs vélos, les dépôts se font les jeudi 06 et vendredi 07 juin de 11h à 20h.

Plus d'infos : http://larustine.org/Bourse-aux-velos-de-printemps-2013

dimanche, juin 2 2013

Oxialive, des télévisions dans les rues de Dijon

La Tournée des Déééglingués a commencé ce samedi sur Dijon !

La Communauté d'agglomération dijonnaise s'est engagée dans un programme de prévention des déchets. Un des axes de ce programme est de prolonger la durée de vie des produits et ainsi de promouvoir la réparation, le réemploi, la location et l'usage collectif, notamment pour les appareils électriques et électroniques. Les animations ont lieu du samedi 1er juin au 8 juin 2013. Un vaste programme qu'il faudrait peut être mettre en adéquation avec les actes ! Il est inutile de prolonger la durée de vie d'objets qui, avec un peu de bon sens, ne devraient même pas exister. C'est le cas des écrans de communication publicité lumineux télévisuelle qui s'installe à Dijon et qui s'invite à utiliser notre temps de cerveau disponible lors de l'attente à un feu rouge.

Les Amis de la Terre

Les Amis de la Terre Côte d'Or (http://www.amisdelaterre.org) ont profité de cet événement autour des Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques pour se réunir, samedi après-midi dernier, devant l'immense télévision de la place Saint Éxupery.

IMG_3993.JPG

Le but était d'interpeller les journalistes et les automobilistes sur l'inutilité et la dangerosité des panneaux à LED. Bon nombre d'automobilistes ont signalé leur soutien à l'animation avec quelques coups de klaxon. Les journalistes sont également venus, à lire sur le site du Miroir : http://www.miroir-mag.fr/hypnotiques-ecrans/

Connaissez-vous l'article R418-4 du code de la route ?

Sont interdites la publicité et les enseignes, enseignes publicitaires et préenseignes qui sont de nature, soit à réduire la visibilité ou l'efficacité des signaux réglementaires, soit à éblouir les usagers des voies publiques, soit à solliciter leur attention dans des conditions dangereuses pour la sécurité routière. Les conditions et normes que doivent respecter les dispositifs lumineux ou rétroréfléchissants visibles des voies publiques sont fixées par un arrêté conjoint du ministre chargé de l'équipement et du ministre de l'intérieur.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006074228&idArticle=LEGIARTI000006842306&dateTexte=20091207

La prolifération des publicités permanentes ou temporaires, destinées aux automobilistes, augmente le risque de sinistre. Sachez qu'en cas d'accident, à cause de la vision d'une publicité, il se peut que la responsabilité de la mairie soit engagée. Parlez-en à votre assureur en cas de sinistre...

samedi, mai 4 2013

Oxialive, le télécran façon Bigbrother à Dijon !

Dijon se fait encore remarquer en étant à la pointe de l'innovation débile et montre son incroyable manque de discernement. Plusieurs écrans numériques de 8m² (http://www.oxialive.fr/mobiliers.html) ont été implantés dans la ville. De la marque Oxialive, ils seraient aux nombres de 7 pour le moment et font partie de la centaine d'écrans implantés sur le territoire français.

Pour ma part j'en ai repéré 3, 1 bd Schuman, 1 av. du Mont-Blanc et 1 au bout de la rue des Martyrs de la Résistance. Pour le moment, un seul est allumé, celui du bd Schuman.

Opération séduction

Société de communication != publicitaire

La société se définit comme spécialiste de la communication et non comme publicitaire : "nous ne sommes pas des publicitaires, mais plutôt des spécialistes de la communication ", introduit Christophe Pawletta http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/04/17/dijon-de-la-video-au-bord-des-routes

Éco-nomisez vos neurones

IMG_3942.JPG

En communication ils sont très fort, figurez-vous que le panneau vous annonce qu'il ne consomme que l'équivalent d'un sèche-cheveux, wouah trop cooooooooool. Et ben non pas cool, personne ne laisse tourner son sèche-cheveux H24, 365 jour par an. Le sèche-cheveux est une résistance électrique et est loin d'être un modèle dans l'effort de réduction de la consommation énergétique.

Qu'à cela ne tienne, la réduction de l'empreinte carbone est assurée :

La communication numérique est aussi un engagement éco-responsable. Zéro papier / Zéro colle / Zéro carburant ... Une gestion 100% à distance REDUCTION DE L'EMPREINTE CARBONE ASSUREE

Vu sur le site de la société (http://www.oxialive.fr/collectivite.html) et sur les écrans eux-mêmes. Comme à la télé on vous dit !!! Vous êtes pris pour des billes. En quoi l'utilisation de panneaux numériques est une réduction de l'empreinte carbone ? Remplacement du papier par l'électronique et l'énergie nucléaire, quid de la gestion des déchets et du recyclage ?

IMG_3923.JPG

Le spécialiste qui assure que ses panneaux ont une "empreinte carbone vingt fois inférieure à celle générée par les panneaux déroulants classiques"

C'est ce qu'on peut on lire dans un article du Bien Public (http://www.bienpublic.com/grand-dijon/2013/04/17/dijon-de-la-video-au-bord-des-routes).

C'est digne d'un proverbe Shadok qui serait : Puisque ça pollue moins que ce qui pollue c'est donc que ça ne pollue point.

Vendre du rêve

Nous avons conçu et pensé une nouvelle manière d'intégrer l'espace urbain avec des mobiliers utiles pour tous. Notamment avec notre colonne numérique qui est un peu la colonne Morris du 21è siècle : interactive, utile, citoyenne, culturelle, créatrice de lien social, respectueuse de l'environnement et 100% européenne.

C'est donc une nouvelle manière d'appréhender le territoire urbain que nous offrons aux collectivités. En effet, Oxialive veut aussi permettre aux villes d'être "connectés" aux citoyens en intégrant une dimension de e-démocratie à ces mobiliers urbains intelligents. Ecran 8m2 Intégrer les écrans Oxialive, 100% européen, dans votre votre communication citoyenne vous permettra de :

créer encore plus de proximité avec les habitants, de prendre la parole aux 4 coins de votre Ville, d’abuser de toute la souplesse du dispositif pour partager la vie locale, de diffuser en temps réel des informations A LA UNE, de donner l’opportunité à vos commerçants, votre tissu associatif de communiquer sans se ruiner, de mettre en avant vos offres d’emploi.

http://www.oxialive.fr/mobiliers.html

Oh la belle bleue ! Avec ce dispositif vous pourrez parler à vos administrés grâce au télécran (http://fr.wikipedia.org/wiki/Télécran), dans les applications possibles le site Oxialive propose aux collectivité de passer des messages : Eco-citoyenneté, Alerte enlèvement, Qualité de l'air. (http://www.oxialive.fr/collectivite.html), tous les arguments sont bons pour nous faire croire que c'est indispensable.
"Attention ralentir animaux en divagation sur les voies", vous l'aurez devinez il ne manque plus que Infotrafic, les conseils de Bison Futé et surtout la caméra de surveillance intégrée, mais ça ils y ont certainement pensé.

2 pour toi, 3 pour moi

L'équilibre financier : 2 panneaux de médiation contre 3 publicitaires. La préoccupation n'a pas l'air d'être la communication mais plutôt la publicité.

« les deux panneaux de l'avenue de l'Hippodrome ne coûtent pas un centime d'euro à la ville », a insisté le maire Marc-Philippe Daubresse. « Dédiés à 100 % à la communication de la ville, ils sont pris en charge par le prestataire de service. » En effet, ce dernier équilibre financièrement son investissement par l'autorisation de disposer trois autres panneaux avenue de Dunkerque qui diffuseront essentiellement de la publicité.

http://www.nordeclair.fr/Locales/Lille/Environs/2010/12/14/nouveaux-panneaux-d-affichage.shtml

Il semblerait qu'ils se soient légèrement fait enfler.

C'est quoi le problème ?

Les automobilistes sont la nouvelle cible des publicistes à la recherche de temps de cerveau disponible. Ces écran gé(n)ant sont surdimensionnés et dangereux pour les automobilistes, leur luminosité est distrayante surtout entre chien et loup, et de nuit.

IMG_3913.JPG

Même si ceux-ci sont censés être éteints entre 1h00 et 6h00 du matin, ça n'en reste pas moins une pollution visuelle, lumineuse et inutile.

Dans une période où l'on parle de faire des économies d'énergie c'est relativement malvenu de proposer d'imposer des panneaux publicitaires électriques et lumineux.

Comme 2% de la population, je n'ai pas de téléviseur. J'ai fait ce choix par conviction, cette petite boîte inintéressante vend du rêve et déforme la réalité et le quotidien. C'est un peu dur d'admettre avoir maintenant un téléviseur gé(n)ant sur le chemin de mon boulot.

Nous n'avons pas d'information sur la légalité de cette technologie et aucune information sur l'accord passé entre la ville de Dijon et la société Oxialive.

La publicité sous toutes ses formes avilit l'être humain.

Ajout dans OSM

Lorsque je les aurai tous trouvés je les ajouterai dans OSM, mais j'espère avoir très vite l'occasion de les supprimer dès leur interdiction. Pour information, la cartographie publicitaire dans OSM est rendue sous forme de carte par le site http://www.cartographiepublicitaire.org/

--
La rage du peuple

mardi, avril 30 2013

L'abscisse, le zéroième fablab de Bourgogne

Un fablab est ouvert en Bourgogne depuis septembre 2012 à Dijon. Les ateliers du fablab dijonnais L'abscisse sont disponibles à tout le monde (hommes, femmes, enfants) durant les ouvertures au public et vise à rassembler, sur l'agglomération dijonnaise, des personnes ayant des compétences techniques de tous niveaux avec la volonté de les partager, de les perfectionner ou d'en acquérir de nouvelles. Il vise également à mutualiser les moyens nécessaires à ces objectifs : les locaux, la récupération de matières premières (déchets high-tech) et l'outillage (fers à souder, pinces, imprimante, perceuse à colonne, etc).

L'acquisition et le partage de savoirs se réalisent de manière collégiale, sous forme d'ateliers d'initiation programmés ou improvisés selon la demande des utilisateurs. Seuls les adhérents de la structure associative COAGUL ont un accès permanent aux machines et aux locaux. L'adhésion annuelle couvre l'assurance des utilisateurs et est fixée à 10 €. Les ateliers électronique, cuisine, robotique, décoration et informatique sont déjà en place et d'autres activités sont encore en gestation (couture, sérigraphie papier et tissu).

Les valeurs partagées par les usagers du laboratoire :

  • le partage et la réappropriation des connaissances ;
  • la solidarité, la mutualisation, l'échange et l'entraide ;
  • le recyclage et le tri des déchets ;
  • la récupération et la revalorisation des déchets high-tech ;
  • la lutte contre l’obsolescence programmée ;
  • la fabrication de nos propres outils ;
  • la prédilection pour les logiciels libres.

http://coagul.org/drupal/association/presentation-fablab-labscisse

Pour plus de renseignement, prenez contact avec l'association COAGUL.

dimanche, mars 10 2013

Une journée sans achat mercredi 13 mars 2013

Allez on se refait une petite journée sans achat, la prochaine est mercredi 13 mars 2013.
Cette journée fait prendre conscience que nous consommons souvent et de façon démesurée .
Un effet secondaire est aussi de faire comprendre aux commerçants que le pouvoir est à nous.
Faites attention, passer une journée sans consommer est plus dur qu'il n'y parait.
Essayez… !!

jeudi, février 14 2013

La venue d'un ministre à Dijon… ça fait bouger les choses

L'enseigne du skatepark de Dijon a enfin été changée. Il est vrai qu'avec le nouveau rectorat, des entreprises s'affairent depuis quelques mois avec une intensité croissante ces derniers jours.

Photo0702.jpg

Celle-ci a été démontée mardi 12 février 2013 en début d'après-midi. Avouez que c'est quand même mieux.

Photo0703.jpg

L'enseigne du skatepark fut cassée, d'après mes souvenirs, dans les jours qui suivirent l'inauguration jeudi 24 octobre 2002. Ça fait 10 ans que ce panneau est délabré et il a fallu attendre que Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, vienne à Dijon ce jeudi pour qu'il soit changé. Y a pas de miracle !

http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2013/02/14/vincent-peillon-ministre-de-l-education-nationale-se-rend-aujourd-hui-a-dijon,

Heureux hasard me direz-vous, c'était prévu, il y a eu des travaux et comme c'est l'inauguration du nouveau bâtiment du rectorat de Dijon, c'est normal que la mairie fasse un effort. Mais finalement, l'essentiel est qu'il soit enfin changé.

Le mercredi c'est grand ménage et il est normal que pour une inauguration et la venue d'un ministre les choses soient propres.

Photo0704.jpg

La photo n'est pas bonne, mais on voit les employés municipaux, rapides pour une fois, nettoyer les crottoirs.

Photo0706.jpg

Photo0707.jpg

Photo0710.jpg

Vitres impeccables et nettoyage de l'entrée principale… Que le nettoyage soit fait n'est pas un scoop, ce qui est intéressant de savoir c'est que pour Monsieur le ministre le nettoyage est fait alors que ça fait des mois que les employés marchent dans la boue pour se rendre à leur travail. Ça fait 10 ans que cette enseigne cassée trône sur l'entrée du skatepark et hop, enfin changée. Monsieur le ministre il faut venir plus souvent, ça fait vraiment avancer les choses. Il faut peut être même penser à venir en résidence à Dijon.

Privilèges de la fonction ou hypocrisie de la part des autres, il faut espérer que le ministre n'est pas dupe. Si c'est nettoyé comme ça à chaque fois qu'il va quelque part, je ne serais plus étonné qu'il ne perçoive pas les réalités du terrain correctement…

jeudi, novembre 29 2012

N'achetez pas de la pub

Microsoft a déboursé plus de 1.8 milliard de dollars pour convaincre le public qu'il avait besoin de Windows 8. Pourquoi un tel déluge record en marketing ? Parce qu'une habile campagne de communication est le meilleur moyen qu'a Microsoft pour cacher ce qu'est réellement Windows 8 : un produit défectueux qui restreint votre liberté, envahit votre vie privée et contrôle vos données.

Voici certaines fonctionnalités dont Microsoft ne vous parlera jamais :

* Restreindre les libertés : Windows 8 est un logiciel privateur. A la base, il est conçu pour contrôler son utilisateur. Vous ne pouvez pas modifier Windows 8, ni voir comment il est fait. Ce qui signifie que Microsoft peut utiliser son système d'exploitation pour exploiter ses utilisateurs et entretenir des intérêts privés.

* Envahit la vie privée : Windows 8 contient des logiciels qui inspectent le contenu de votre disque dur et Microsoft se donne le droit de le faire sans juger bon de vous avertir. Ces programmes ont des noms trompeurs comme "Windows Genuine Advantage".

* Étalage de données personnelles : Windows 8 possède un "cache" de contacts dont les experts craignent qu'il puisse stocker des données personnelles sensibles et rendre ainsi les utilisateurs vulnérables au vol d’identité personnelle.

Microsoft veut vous garder enfermé dans Windows pour pouvoir prendre votre argent, vos données personnelles et vos libertés en tant qu'utilisateur. Ils ne veulent pas que vous sachiez que vous avez la possibilité de choisir de meilleurs systèmes d'exploitation : des systèmes d'exploitation qui respectent votre vie privée. Il y a des tonnes de systèmes d'exploitation libres que vous pouvez télécharger et installer sans frais. Quand ils sont améliorés, vous avez le choix : les mettre à jour ou pas, sans avoir d'entreprise sur le dos.

Il est temps de mettre à jour votre ordinateur, mais pas avec Windows 8.

Article original de dada : http://www.dadall.info/blog/index.php?post/2012/10/26/Windows-8-et-la-FSF

samedi, novembre 24 2012

État des lieux de la pub à Dijon

Mise en bouche

Pour réduire l’humanité en esclavage, la publicité a choisi le profil bas, la souplesse, la persuasion.

Frédéric Beigbeder - Extrait de 99 francs

Tout est provisoire et tout s’achète. L’homme est un produit comme les autres, avec une date limite de vente.

Frédéric Beigbeder - Extrait de 99 francs

Si on n'a pas de Rolex à 50 ans, on a raté sa vie

2009 - Jacques Séguéla - publicitaire français

Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (...)

2004 - Patrick Le Lay, PDG de TF1

La pub c'est quoi ?

Le mot publicité vient du latin publicus et signifie qui concerne tout le monde, qualité de ce qui est publié.

Sur Wikipédia on trouve la définition suivante : "La publicité est une forme de communication, dont le but est de fixer l'attention d’une cible visée (consommateur, utilisateur, usager, électeur, etc.) afin de l'inciter à adopter un comportement souhaité".

En droit "Constitue une publicité toute inscription, forme ou image, destinée à informer le public ou à attirer son attention." (Article 3 - Loi n° 79-1150 du 29 décembre 1979)

Le problème c'est que la publicité concerne tout le monde même si vous n'êtes pas intéressé, elle s'impose à vous et cherche à vous faire changer de comportement, en d'autres termes elle vous manipule.

Qu'apporte la pub ?

Et bien si on cherche un peu, la réponse est : pas grand chose.

La plupart du temps elle nous informe de ce que l'on sait déjà ou de quelques choses qu'on ne souhaite pas particulièrement savoir : existence d'un produit, prix, promotion.

Le message est bien souvent trompeur puisqu'il consiste à vanter les mérites sans jamais parler des défauts. Mais ce n'est pas le seul mensonge que la publicité véhicule. La publicité est simpliste et réductrice, elle caricature et dresse un portrait stupide, dévalorisant, dégradant de l'être humain.

Le but de la publicité est de nous faire changer notre comportement dans le but d'en tirer un profit, c'est tout simplement de la manipulation.

Certes la publicité crée des emplois, mais de part son abondance elle génère un stress quotidien du à une surcharge visuelle et un surcroît de messages omniprésents. Elle noie l'information importante et fait perdre les fondamentaux de la vie.

La publicité, si elle n'apporte rien mis à part des désagréments, a des répercutions écologiques de par le gaspillage en papier et en électricité qu'elle génère. Et si la publicité a l'avantage de faire gagner de l'argent aux entreprises et aux publicistes, l'argent dépensé dans ce secteur est répercuté sur le prix final des produits... C'est nous qu'on a payé !!!

Si ma grande tolérance ne faisait pas de moi un anti pub, le fait de trouver des pubs sur le papier qui enveloppe ma baguette de pain me met en colère tous les jours. Ajoutez à ça l'augmentation croissante de sites internet tapissés de publicités, même si le module complémentaire Adblock de Firefox (http://adblockplus.org/fr/) me permet de tenir le coup, pour quelqu'un qui a connu Internet à son arrivée en France, c'est rageant.

La pub à Dijon et dans les agglomérations dijonnaises

Un très bon reportage concernant la pollution visuelle à Dijon de l'émission Naturbis du 9 avril 2011 permet de faire le point sur la pub à Dijon et ses environs. Si la ville de Quetigny a une politique drastique en matière de publicité, ce n'est pas le cas des villes de Dijon et de Chenôve. Cette dernière est carrément un champ de poteaux publicitaires.


Reportage de Naturbis sur la pollution visuelle... par dijon-ecolo2

Un article complète cette vidéo sur le site Dijon Écolo : http://dijon-ecolo.blogspot.fr/2011/04/700000-euros-pollution-dijon-pub.html

Un collectif nommé "Dijon non à la pub" se mobilise contre la publicité et interpelle les citoyens et les élus de par leurs actions.

Cartographie libre des panneaux publicitaires : Un travail colossal ... mais on va quand même le faire

Cartographier les panneaux publicitaires permet de se doter d’outils pour analyser, mesurer, identifier et comprendre la géographie de ces panneaux.

Pour combattre ces panneaux que nous considérons trop nombreux, nous pensons qu’il est nécessaire d’avoir un recensement précis de ceux-ci. En effet, il est difficile voire impossible d’obtenir de la part des publicitaires une cartographie précise de leur implantation. Ceci leur profite à plusieurs égards : situation complexe qui par conséquent échappe au politique et au citoyen, difficulté d’identifier les panneaux illégaux, etc.

Pour cartographier, rien de mieux que d'utiliser OpenStreetMap (OSM) : c'est libre, c'est collaboratif et exempt de pub ^^. Pour avoir plus d'informations sur ce qu'est OpenStreetMap il faut se rendre sur le site de l'association OpenStreetMap France à l'adresse http://www.openstreetmap.fr/

Un site est dédié à la cartographie de la publicité dans OpenStreetMap : http://www.cartographiepublicitaire.org/

Cartographie libre des panneaux publicitaires à Dijon

Pour ma part j'avais commencé à cartographier les colonnes Morris avant même que le tag ne soit validé dans OSM. Pour les contributeurs OSM dijonnais qui voudraient s'y mettre, une page traduite recense les tags disponibles pour enrichir la base de données : http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Key:advertising

Pour ceux qui voudraient joindre ou rejoindre les contributeurs dijonnais, il existe plusieurs outils dont la liste de discussion (mailing list) talk-fr, la pseudo messagerie d'OpenStreetMap.org, mais aussi le wiki http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Dijon. Il est également possible de se rencontrer à l'association COAGUL (http://www.coagul.org). Des initiations à OSM, JOSM et à la cartographie en général sont régulièrement prévues.

mercredi, juin 20 2012

Apéro Pirate à Dijon vendredi prochain, le 22 juin

Le Parti Pirate fait escale à Dijon !!

Nous allons enfin pouvoir discuter entre sympathisants du Parti Pirate.
Retour sur les législatives 2012 ! Quelle suite pour le Parti Pirate ? Quelles envies ? Retrouvons-nous autour d’un verre pour en parler.

L’apéro a lieu à l’Embarcadère à partir de 18h30 ! 58, rue d’Auxonne à Dijon

Le plan pour s’y rendre : http://www.openstreetmap.org/?lat=47.314068&lon=5.048784&zoom=18&layers=M

- page 2 de 18 -